svgAccueil

By Mathilde LAURET 30 November 2021 In Oeuvres

Alphabet français en forme d’ondes sinusoïdales

Chapitre numéro 1,
couverture du livre gaufré, trois propositions toucher, deux dimensions, trois dimensions,
La Réunion, 2018

Chapitre numéro 1,
couverture du livre gaufré, trois propositions toucher, deux dimensions, trois dimensions,
La Réunion, 2018

Cette œuvre est l’une de mes premières créations sur la question de la perception sonore. Il se distingue sous plusieurs formes : livret, police de caractère, installation interactive…

La poésie sonore visuelle fut la première réflexion née dans ma démarche artistique autour de la perception sonore avant d’inclure la surdité. Je suis fascinée par les courbes, les rythmes et les reliefs qu’offre des vibrations, n’importe où qu’elles passent. Il y a une sonorité, une musicalité pour chaque chose qui se forme, une sensibilité que je recherche à traduire à travers divers médiums.

J’ai créé une typographie à partir d’ondes sinusoïdales de la prononciation française des lettres de l’alphabet. La typographie est une image, une métaphore et symbolise grossièrement les vibrations sonores. Avec une touche de fiction, chaque lettre de l’alphabet prononcée à la française écrit ses propres formes d’ondes, où on peut parfois retrouver des reliefs répétés. Comment réinventer une écriture sonore ?

Cette typographie, réinventée pour pouvoir être écrite, n’est pas prononçable. Elle s’observe, ses courbes créent un nouveau rythme de lecture. Elle invite à créer une sonorité à travers les pensées. Ainsi naît une réflexion sur le Silence, qui paraît être à la fois un concept et un processus mental réel.

L’œuvre a également été exposée lors de l’exposition DixFractions.

Aperçu sur la page de DixFractions : https://www.dixfractions.re/plan#alphabet-francais-des-ondes

Leave a Reply