saint-denis

Juste après avoir fini le début de l’exposition “Protocoles sensitifs” (jusqu’au 30/01/22), Sandrine Turpin de @dix.fractions m’a invité à proposer des œuvres.

Par le manque de temps, je ne pourrai pas vous proposer une installation sonore liée à la question de l’utilisation du numérique aujourd’hui que vous apprécierez tant découvrir ; des œuvres visuelles et tactiles travaillées à partir du numérique s’immisceront dans la médiathèque François Mitterrand de Saint-Denis.

Alors, pour ceux ou celles qui regrettaient d’avoir raté mon exposition “Fonnkèr sourd” du mois de Septembre dernier, venez redécouvrir deux de mes trois œuvres qui seront à l’exposition de @dix.fractions !

More
  • 2 novembre 2021

Aujourd’hui, je vous partage des nouvelles du lundi 21 Juin 2021 d’une collaboration d’ateliers, réalisés en interne en même temps que la Cité proposait son programme du Festival de la musique. Les ateliers étaient une sensibilisation à la surdité et la LfPC par Mme INGRAT Aurore ainsi que moi-même, “Entendre par la vue et le toucher avec la transcription graphique”.
Nous avons reçu des publics de 7 à 16 ans, entendants, sourds et malentendants.

Toute l’équipe était satisfaite, les jeunes publics ont découvert des ateliers riches en découvertes et en informations. Ils se sont ensuite adonnés à la pratique de la transcription sonore vers le graphisme.

Avec des formes et des couleurs, j’ai proposé une découverte et aidé à comment comprendre le protocole que j’ai créé pour un public lambda ; issu de ma sensibilité des vibrations sous des formes et des couleurs (synesthésie), j’ai pris tant de bien que de mal à établir un protocole accessible à tous et toutes. Je remarque que le spectre sonore en lumière colorée se basait sur des sons généralement audibles mais aucun ne proposait sur des basses fréquences et une perception des vibrations par le toucher. D’où le résultat du protocole, basé sur des calculs et une part de ma sensibilité sourde.

Il y a eu des résultats vraiment intéressants et beaucoup voulaient “entendre” les séquences sonores par les oreilles. Ce fut une belle expérience pour eux d’apprendre à ignorer ses oreilles et percevoir les vibrations qui se répandent dans la salle.
Nous remercions toute l’équipe de la Cité des Arts pour leur investissement et pour le projet réussi proposé par Océane Jean-Jacques, médiatrice et elle-même artiste-plasticienne.

More
  • 30 juin 2021